Ποιησις

La fourmi et la cigale La fourmi ayant trimé tout l’été,Ayant pendant de longs mois amasséLes graines qu’il fallait pour subsister,Fut en hiver tout à fait éreintée.Fatiguée, lasse des joies du travail,Blasée par ce superflu…

Ποιησις

Sinécure Ô instance puissante, ô toi l’inaccessible,Ô front haut et yeux fiers, ô buste de colère,Ô empreinte arrogante, ô perverse éphémère,Ô gardienne de ces passions de l’invisible. Tu détiens nos âmes dans une peur tangible.Tu…