Invisum V. Voci nel silenzio

Paola sta camminando sul lungolago. Non ne poteva più di essere tappata in casa, aveva bisogno d’aria e di spazio. Allora ha indossato la sua giacca a vento, ha messo i suoi auricolari blu sulle…

Invisum V. Au fond du cri

Ils sont hommes, femmes, enfants et vieillards.Enfermés dans un carcan de lumière.Ils sont jeunes, forts, fatigués ou crevards.Empêtrés dans les règles de leur misère. Depuis des jours, ils s’efforcent de faire ce qu’on attend d’eux.Ils…

Invisum IV. Collectif

Sifflement du train. Grégoire monte dans le wagon vide. Chaque siège est orné d’une croix faite avec du scotch. Agacé, il traverse le wagon jusqu’à trouver un siège sans marque de restriction. Il s’enfonce dans…

Ποιησις

La fourmi et la cigale La fourmi ayant trimé tout l’été,Ayant pendant de longs mois amasséLes graines qu’il fallait pour subsister,Fut en hiver tout à fait éreintée.Fatiguée, lasse des joies du travail,Blasée par ce superflu…

Invisum III. Manouche

Paola abbraccia il suo strumento, le sue dita indolenti si inarcano sulle corde. Re la sol. Le note sbucano del suo contrabbasso, risuonano nel locale di prova, uno studio qualunque dedicato al jazz. Strumenti in…

Invisum III. Souffle

Depuis la veille, la vallée est secouée par un foehn qui fait voler les branches, flotter le pollen, sourire. Depuis des lustres, le ciel est bleu, obstinément bleu. Ce mois de mars sec et ensoleillé…

Invisum III. Spottbild?

Es beginnt mit einem Menschen. Dann ein zweiter. Ein dritter. Ein zwölfter. Dutzende strömen in den Laden, der noch nie so voll gewesen ist. Menge. Man riecht den Schweiss, die schweren Parfüms zwischen den Regalen….

Invisum II. Augenmass

Heute ist Frühling. Die Sonnenstrahlen erhellen das Schaufenster und beleuchten den Laden. Fussspuren glänzen auf den Fliesen und Staubfunken tanzen zwischen den Regalen. Im Allgemeinen schätze ich die späten Nachmittage: die Zeit scheint wie angehalten…

Invisum II. Sole

L’aria era fredda, umida. Il diluvio si era calmato, era diventato una acquerugiola. L’acqua non penetrava più nei vestiti, ma fluttuava nel cielo seguendo la direzione del vento; le gocce finivano quasi a malincuore sui…

Ποιησις

Sinécure Ô instance puissante, ô toi l’inaccessible,Ô front haut et yeux fiers, ô buste de colère,Ô empreinte arrogante, ô perverse éphémère,Ô gardienne de ces passions de l’invisible. Tu détiens nos âmes dans une peur tangible.Tu…